Paul Joseph Jean Cardinal Poupard Paul Joseph Jean Cardinal Poupard
Function:
President of Culture, Roman Curia
Title:
Cardinal Priest of S Prassede
Birthdate:
Aug 30, 1930
Country:
France
Elevated:
May 25, 1985
More information:
www.catholic-hierarchy.org
Send a text about this cardinal »
View all articles about this cardinal »
French Conclave - Le cardinal Poupard : "on ne peut plus continuer comme cela"
Mar 11, 2013
Réunis depuis une semaine en congrégations générales, les cardinaux ont longuement débattu des défis qui attendent le prochain Pape. A commencer par le lourd héritage que laisse une curie romaine minée par les tensions et les scandales. Le cardinal Poupard, qui est arrivé à Rome à l'époque du Concile, estime qu'une réforme est nécessaire. Dans le fonctionnement de la Curie... et au-delà...

09 mars 2013

Quant on est cardinal, dans quel état d’esprit entre-t-on en Conclave ?

Je me revois en 2005 avant d’entrer, en début d’après-midi, avec tous mes confrères, assis les uns à côté des autres. Il y avait un silence total, que personne n’avait envie de rompre. Quand on est dans la Chapelle Sixtine, sous le regard du Jugement Dernier de Michel-Ange, c’est un silence de prière. Il y a à la fois un sentiment de responsabilité, de gravité et de sérénité.

On ressent combien la charge pontificale est écrasante ?

Bien sûr. On mesure deux dimensions très présentes. Le poids de l’histoire depuis l’empire romain jusqu’à la modernité, et l’étendue de l’Eglise d’aujourd’hui, dont la composition est en train de basculer puisque la moitié des catholiques sont maintenant sur le continent américain. Ce sont ces deux regards qui s’entrecroisent, l’histoire et le monde.

Crédit photo Reuters cardinaux rangée.jpg



Quels grands thèmes vont dominer ce conclave ?

D’abord, ce que j’appelle la décroyance, la sécularisation de l’Occident. Nous avons besoin d’un pape qui ait pleinement conscience de ces défis tout en soulignant les signes encourageants, en donnant un élan. Le second grand sujet, c’est le positionnement vis-à-vis de la poussée de l’Islam. Enfin, toutes les questions liées à la place dans l’Eglise des laïcs, des femmes, au sujet sensible des divorcés remariés que Benoît XVI avait commencé à traiter.



Après les scandales de 2012, la Curie est un enjeu du conclave ?
Le Pape a beau avoir toutes les qualités que les journaux lui prêtent dans leur liste de « papabili », il est entouré de collaborateurs. A commencer par le cardinal Secrétaire d’Etat. Cette figure a émergé peu à peu dans l’histoire. Je souhaite que nous ayons un pape qui soit capable de constituer autour de lui une vraie équipe. Une équipe dans laquelle le cardinal secrétaire d’Etat serait un peu comme le Premier ministre, mais pas le ministre tout seul.

Cette méthode, c’est un peu comme le « ticket » de l’élection américaine ?

Si les cardinaux optent pour un choc, comme en 1978,en allant chercher un successeur loin de Rome, le choix du Secrétaire d’Etat va être crucial. Pour avoir quelqu’un qui connaisse bien la curie tout en ne se substituant pas au pape.



C’était une des limites du pontificat sortant ?  
Benoît XVI n’a voulu toucher à rien. Son successeur va se trouver devant une situation de fait. Il faut qu’il ait l’intelligence de dire : on ne peut plus continuer comme cela. Paul VI a été le seul pape récent  à vraiment réformer l’institution. Il a institué le synode des évêques et la réunion des chefs de dicastère, tombée en désuétude depuis. A la fin du Concile, Paul VI avait dit aux évêques : vous allez partir, mais nous nous avons besoin de sentir le réconfort de votre présence, l’aide de votre expérience et le poids de votre autorité. Et puis tout cela s’est un peu effiloché. Il faut réactiver cet esprit.

Ce discours de la méthode est partagé ?
En partie, oui. Sinon, vous avez un pape qui vient de loin et s’en remet pour la gestion des affaires curiales, et on revient au problème précédent. Beaucoup me semblent avoir envie de sortir de l’état actuel, et c’est très sain.

Pour la première fois, la curie n’est donc pas un sujet tabou ?

Tout à fait. Y compris chez les cardinaux italiens, y compris chez certains cardinaux de Curie. Il y a une espèce d’évidence, on ne peut pas continuer comme cela.

http://international.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/03/08/pape-conclave-poupard-cardinal-benoit-xvi.html
47 READERS ONLINE
INDEX
RSS Feed
back to the first page
printer-friendly
CARDINALS
in alphabetical order
by country
Roman Curia
under 80
over 80
deceased
ARTICLES
last postings
most read articles
all articles
CONTACT
send us relevant texts
SEARCH