Péter Cardinal Erdõ Péter Cardinal Erdõ
Function:
Archbishop of Esztergom-Budapest, Hungary
Title:
Cardinal Priest of St Balbina
Birthdate:
Jun 25, 1952
Country:
Hungary
Elevated:
Oct 21, 2003
More information:
www.catholic-hierarchy.org
Send a text about this cardinal »
View all articles about this cardinal »
French Le cardinal hongrois Peter Erdö souligne quelques défis de l’Eglise en Europe
Apr 27, 2007
Conférence de presse à Radio Vatican.

ROME, Jeudi 26 avril 2007 (ZENIT.org) – Le cardinal archevêque de Budapest, en Hongrie, a rappelé ce matin, lors d’une conférence de presse à Radio Vatican, quelques défis importants de l’Eglise en Europe aujourd’hui.

Le cardinal Erdö a souligné l’importance de développer un « nouvel humanisme européen ». A cette occasion il a présenté le rassemblement des Universitaires européens qui se tiendra à Rome du 21 au 24 juin, qui se penchera sur ce « nouvel humanisme européen », sur les « valeurs humaines fondamentales » à défendre et à renforcer, y compris « dans la vie publique du continent ». Il rassemblera quelque 1000 délégués de toute l’Europe, au sens large (jusqu’à Vladivostok, la Turquie incluse).

« Ce congrès, a dit le cardinal Erdö est très important. Il comprendra aussi des conférences scientifiques, des rencontres au niveau social. A la fin, nous espérons avoir aussi une rencontre avec Sa Sainteté le pape Benoît XVI, qui encourage beaucoup cette activité commune. Les valeurs fondamentales ne se défendent pas au niveau politique seulement, mais à un niveau humain plus profond. Avec les personnalités du monde de la science et de la culture, nous avons mis en route un dialogue approfondi et nous voyons d’année en année les signes d’une ouverture toujours plus grande, ce qui constitue pour nous une satisfaction spéciale ».

Le cardinal Erdö a rappelé par ailleurs l’importance du dialogue avec l’orthodoxie. Il ne s’agit pas seulement du dialogue théologique mais de « l’amélioration de l’atmosphère humaine » de ces relations et de la « collaboration pratique » sur le terrain. Ces relations sont cordiales en Hongrie, où la réunion avec le comité permanent de la conférence épiscopale a lieu trois fois pas an également avec les calvinistes et les luthériens. Il a souhaité que la mise en place d’un forum annuel avec les différentes Eglises orthodoxes autocéphales présentes en Europe, portent de bons fruits.

A propos des « valeurs », le cardinal Erdö a souligné que celles de la vie et de la dénatalité est une des préoccupations de l’Eglise. C’est une « plaie » également en Russie, et pas seulement en Europe occidentale. Le cardinal a précisé que ces valeurs de la vie ne se promeuvent pas seulement en rappelant les interdits moraux – « Tu ne tueras pas » -, mais en « relevant le défi de l’aide aux familles en difficultés, des mères en situation de crise », mais aussi l’aide aux jeunes couples dans les paroisses – et pas seulement une bonne préparation au mariage.
Le cardinal Erdö a évoqué le cas des enfants placés dans les orphelinats en Europe de l’Est, et qui connaissent des conditions de vie terribles. Répondre a cette urgence a suscité des initiatives catholiques, jusqu’à la constitution « d’un réseau catholique d’aide aux familles, qui s’étend en Roumanie, en Ukraine, en Hongrie ».

Le cardinal hongrois a également évoqué la pastorale des Gitans, qui sont près de 40 000 à Budapest. Le cardinal Erdö a évoqué leur présence au congrès de la Nouvelle évangélisation qui s’est tenu à Paris à la Toussaint 2004 (auparavant à Vienne, et ensuite à Bruxelles et Lisbonne) : le meilleur orchestre tzigane du pays a en effet donné des concerts à Saint-Germain des Prés et à Notre-Dame, remportant un grand succès. Ils faisaient partie d’une délégation de 40 prêtres et 100 laïcs. Ils participent aussi en Hongrie à des missions paroissiales.

Il a souligné que l’une des difficultés pour rejoindre de façon stable ces communautés vient du fait qu’elles sont très structurées et que si le chef du clan change de confession chrétienne, c’est tout le clan qui change avec lui. Ce qui pousse l’Eglise à rechercher les contacts avec les intellectuels tziganes et avec leurs chefs.

Un autre point important est que le fait de la pastorale des tziganes est actuellement gérée par une association civile privée, qui s’est récemment réunie à Budapest et que cette association devrait être intégrée à l’intérieur de la pastorale d’ensemble européenne du CCEE qui peut offrir les structures nécessaires à la pastorale de cette communauté très mobile depuis l’ouverture des frontières européennes.
44 READERS ONLINE
INDEX
RSS Feed
back to the first page
printer-friendly
CARDINALS
in alphabetical order
by country
Roman Curia
under 80
over 80
deceased
ARTICLES
last postings
most read articles
all articles
CONTACT
send us relevant texts
SEARCH