Timothy Cardinal Dolan Timothy Cardinal Dolan
Function:
Archbishop of New York
Title:
Birthdate:
Feb 06, 1950
Country:
USA
Elevated:
Feb 18, 2012
More information:
Send a text about this cardinal »
View all articles about this cardinal »
French Saint-Patrick : la parade qui divise
Sept 13, 2014
L’annonce faite, au début du mois, par les organisateurs de la traditionnelle parade new-yorkaise de la Saint-Patrick que des groupes homosexuels pourront désormais participer à ce grand rendez-vous de la communauté irlando-catholique suscite une polémique au sein de l’Église américaine.

Bien sûr, l'événement, organisé chaque 17 mars à New York en l'honneur du saint patron de l'Irlande, n'est pas à proprement parler religieux. Mais comme les Irlandais d’origine forment une part importante de la communauté catholique new-yorkaise, cette fête débute toujours par une messe célébrée par l’archevêque de New York. Et pour l'édition 2015, le cardinal Timothy Dolan est même président d'honneur de la parade. C'est pour cette raison que certains catholiques lui demandent, depuis plusieurs jours, de condamner la décision prise par les organisateurs de la parade de la Saint-Patrick et de se retirer.

Le 3 septembre, ces derniers ont publié un communiqué (en anglais) mettant fin à la règle qui, depuis les origines de la parade au XVIIIème siècle, empêchait les groupes homosexuels de défiler. Une règle contre laquelle la communauté homosexuelle s'élevait depuis les années 1990.

Une décision que le cardinal Dolan a soutenue dans un communiqué (en anglais) publié le même jour sur le site de l'archidiocèse, assurant les organisateurs de sa “confiance” et de son “soutien”. “Ni mes prédécesseurs comme archevêque de New York, ni moi-même n’avons jamais déterminé qui pouvait ou non marcher à cette parade, a insisté le cardinal Dolan. Comme je le fais chaque année, je me réjouis de célébrer la messe en l’honneur de saint Patrick, saint patron de l’Irlande, et saint patron de cet archidiocèse, pour commencer la fête, et je prie pour que la parade continue d’être une source d’unité pour nous tous.”
Le cardinal Dolan critiqué

“Ayant d’abord accueilli, quoique avec réticence, la décision des organisateurs, William Donohue, [président de la Ligue catholique, un organisme de défense des catholiques américains, ndlr], a ainsi changé d’avis, regrettant que plus d’un groupe gay puisse être autorisé à marcher dans l’avenir”, analyse (en anglais) Crux, le nouveau site Internet d’information catholique porté par le Boston Globe.

“L’objectif de ces militants, soutenu par l’élite, est de neutraliser l’élément religieux de la parade, explique Wiliam Donohue, cité par Crux. Il s’agit d’un défilé irlando-catholique, et si ce qui vient après le trait d’union est coupé, il en sera de même de son soutien de la parade, à commencer par celui de la Ligue catholique.”

Dans un billet paru sur le site Internet du diocèse de Washington et supprimé depuis - mais toujours disponible (en anglais) sur le site traditionaliste Rorate Caeli - un prêtre, Mgr Charles Pope, s’est quant à lui demandé s’il fallait continuer à organiser cette parade. Sans citer le cardinal Dolan, Mgr Pope a vertement critiqué ceux qui “élevent des toasts et profitent d’une nuit de frivolité avec ceux qui pensent qu’il est acceptable d’abandonner des enfants par millions chaque année, avec ceux qui pensent que la sodomie doit être célébrée comme une expression de l’amour”.
Guerre culturelle

Dans billet intitulé “Vous avez été Dolanisés” paru (en anglais) le 4 septembre sur le site The American Conservative, Rod Dreher, écrivain catholique devenu orthodoxe, explique à quel point ses “amis catholiques à New-York se sentent mal”. “Je me demande combien de temps passera avant qu'il [Dolan, ndlr] se rende compte qu'il n'a gagné aucun nouvel ami - les personnes qu'il essaie de charmer le détesteront toujours et continueront de se moquer de lui - et qu'il a perdu ses anciens amis qui auraient été, normalement, ses soutiens les plus fidèles ?”, poursuit-il.

Dans un entretien accordé le mois dernier à Crux (en anglais), Mgr Timothy Dolan affirmait, pour sa part, que la guerre culturelle dans l’Église touchait à sa fin.

Un entretien dans lequel, analyse Crux, il précisait “notamment que la mise à l’écart de la communion des politiciens catholiques pro avortement “appartient au passé”, soulignant que le pape François voulait des évêques pastoraux, axés sur la justice sociale et 'qui ne soient pas associés à un seul camp idéologique'”.

http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/saint-patrick-la-parade-qui-divise-12-09-2014-56061_16.php
52 READERS ONLINE
INDEX
RSS Feed
back to the first page
printer-friendly
CARDINALS
in alphabetical order
by country
Roman Curia
under 80
over 80
deceased
ARTICLES
last postings
most read articles
all articles
CONTACT
send us relevant texts
SEARCH