B Ra B Ra
Function:
Patriarch of Antiochia
Title:
Birthdate:
Feb 25, 1940
Country:
Lebanon
Elevated:
Nov 24, 2012
More information:
Send a text about this cardinal »
View all articles about this cardinal »
French Le cardinal Béchara Raï prie pour la paix à Damas
Jun 09, 2015
« Tous les jours je suis à Damas en prière. Je plaide sa cause partout où je vais et auprès de tous ceux que je rencontre », a affirmé le cardinal Béchara Raï.

08/06/2015

(RV) Le patriarche des Maronites est arrivé ce dimanche dans la capitale syrienne, à la demande du patriarche grec-orthodoxe Jean X Yazidi, pour participer à la réunion annuelle des patriarches orientaux se réclamant d’Antioche (outre le patriarche Béchara Raï, il s’agit des patriarches grec-orthodoxe Jean X Yazidi, grec-catholique Grégoire III, syriaque-orthodoxe Ignace Ephrem II Karim ; syriaque-catholique Ignace Joseph III Younan). Cette rencontre se tient généralement au Liban, mais les patriarches ont souhaité manifester leur proximité aux chrétiens de Syrie, en les exhortant à ne pas perdre espoir.

Le patriarche maronite est arrivé en Syrie par la route. Au point de passage de Jdeidet-Yabous, il a été accueilli par l’archevêque maronite de Damas, Samir Nassar, et par le représentant du patriarcat grec-orthodoxe, Mgr Ephrem Maalouli.

A Damas, le cardinal a visité l’hôpital français, puis il s’est rendu à la cathédrale de Saint Antoine des Maronites, dans le quartier de Bab Touma. Il y fut accueilli par de nombreux fidèles, mais aussi par le nonce apostolique, Mgr Zenari, par le Patriarche grec-orthodoxe et le patriarche syriaque-orthodoxe. « Nous allons réfléchir ensemble, nous unir en pensée, en paroles et en actes, porter ensemble le souci de notre peuple en Syrie et en Irak ainsi que dans les divers pays du Moyen-Orient où il souffre, dans l'espérance que la passion du Vendredi Saint est suivie, le troisième jour, de la Résurrection », a affirmé le cardinal Raï dans son homélie.

« Prenons patience et ne perdons pas l'espérance »

En dépit des partisans de la guerre, de tous ceux qui la financent et des mercenaires qui en font un métier et un profit, le patriarche maronite s’est dit convaincu que la vague de violence qui s’abat en ce moment sur le Moyen-Orient est « passagère ». Aussi, il a invité les chrétiens à tenir bon. « Beaucoup ont versé leur sang, beaucoup sont morts en martyrs, mais leur sang n'a pas été versé en vain. Beaucoup aussi ont été poussés à l'exode. On avance le chiffre de 12 millions de Syriens. Ceux-là non plus, leurs souffrances ne sont pas vaines. Dieu est le Seigneur de l'histoire et non pas les trônes de ce monde. Nous sommes placés en Orient face à des stratégies absurdes de guerre, de destruction, de mort et l'éradication de toute espérance du cœur des gens. Mais prenons patience et ne perdons pas l'espérance. »

Le prélat a assuré qu’il ne cessait de prier pour la paix en Syrie. « Le monde est rempli de malice et il a besoin de rédemption. Et le prix de ce rachat, c'est aux innocents de le payer. (...) L'essentiel, c'est de ne pas perdre notre maturité chrétienne » Et c’est ce qu’il promet d’aborder avec les autres patriarches au siège de l'évêché orthodoxe qu’il est venu inaugurer. « Nous patriarches sommes avec vous, à vos côtés, devant vous, avec vous dans la prière ; nous portons la cause de tous les chrétiens, des peuples de Syrie, d'Irak, de Palestine et du Yémen et de tout pays qui souffre ». Les cinq patriarches orientaux assurent prier pour la paix en Syrie et dans la région, pour « la conscience morte de la communauté internationale », pour un règlement pacifique de la crise en Syrie, et enfin « pour que les Syriens, chrétiens et musulmans, restent attachés à leur terre », invitant chacun à ne pas perdre espoir.

En Syrie, la grande majorité des chrétiens sont orthodoxes. Avant le conflit de 2011, ils représentaient près de 5% de la population.60 000 Syriens seraient maronites.

Il s’agit de la deuxième visite pastorale du cardinal Raï en Syrie depuis le début du conflit. En 2013, il s’était rendu à Damas pour l’intronisation du patriarche grec-orthodoxe Jean X Yazidi. C’était la première d'un patriarche maronite depuis l'indépendance du Liban en 1943, après celle de Mgr Antoun Arida, durant le mandat français. (avec L'Orient Le Jour et Asianews)

http://fr.radiovaticana.va/news/2015/06/08/le_cardinal_b%C3%A9chara_ra%C3%AF_prie_pour_la_paix_%C3%A0_damas/1150089
16 READERS ONLINE
INDEX
RSS Feed
back to the first page
printer-friendly
CARDINALS
in alphabetical order
by country
Roman Curia
under 80
over 80
deceased
ARTICLES
last postings
most read articles
all articles
CONTACT
send us relevant texts
SEARCH